Voici les principales rubriques  du site :


NOTA : Pour les années 2016 et 2017, me consulter

Dans "Mes conseils de lecture", ...

Les ouvrages sont classés par ordre alphabétique dans 6 grandes catégories.

Cliquez sur votre choix

 

BD - Beaux-Livres - Essais - Fiction - Jeunesse - Poésie

 

Et, les auteurs

les auteurs

Christian Bobin

à La Grande Librairie, : un pur moment de bonheur. Quelles que soient nos opinions, il se dégageait une atmosphère de sérénité et de connaissance de l'humain. Et, même même le langage parlé avait la saveur de la littérature.

   Un livre sur

Cabu,

une biographie avec ses dessins ! C'est plus qu'une commémoration, c'est un témoignage et un devoir de mémoire.

 

Yann Quéfellec, écrivain qu'on ne présente plus, est à redécouvrir. "Toi, chéri tu as une gueule d'écrivain" nous met dans l'ambiance de cet auteur en nous parlant de lui et d'une époque, au fond toute proche, qui a marqué la littérature d'une manière indélébile.


B.D.

     Par les dessins réalistes et toujours un décalé de Jacques Tardi, cette BD "Moi René Tardi" (....) nous donne une vision intimiste et terrible de la guerre. Ceci est accentué par  l'écriture précise de Jacques Tardi qui va à l'essentiel et colle à l'esprit de son "coup de crayon".


beaux-livres

  Face aux problèmes, aux incompréhensions qui nous entourent, à la violence qui se répand, par ce livre, '14-18 comme si vous y étiez" rappelons-nous de cette autre violence de la Grande Guerre. Ce sont "les cris de colère des hommes qui ont peur" (J Brel) qui ne résolvent rien.

     Voici un livre pour nous rappeler notre enfance, nous ressourcer à une des bases de notre littérature !

  Grâce à la collection Quarto de Gallimard, avec ses iconographies et documents inédits retrouvez l'oeuvre d'Antoine de Saint Exupéry. L'aventure, transformer la réalité et le rêve en dépassement de soi, marquent ses écrits. Et, il a l'art de s'adresser aux adultes et aux jeunes.

   Le titre de ce livre "L'amour, c'est ..." est significatif. Que connait-on de l'amour ? Agrémenté de dessins qui vous feront sourire, on traite d'un sujet sérieux dans la bonne humeur avec un abord original et la ... "garantie" des auteurs selon leur littérature ...

 

  Ce beau livre sur la Licorne nous fait revivre cette aventure de Tintin comme si elle avait pu exister. On y apprend beaucoup sur la mer, les bateaux et tout l'aspect culturel induit par cette aventure, à l'instar d'Hergé qui se documentait beaucoup.

   Les chiffonniers de Paris d'Antoine Compagnon, chez Gallimard, est un beau livre à redécouvrir. Leur histoire met à jour tout une vie sociale où les bas-fonds de la société rejoignent, par l'indispensable apport de leur collecte, l'évolution de notre culture.


  Les fables de La Fontaine, avec les illustrations de Gustave Doré remplies de nostalgie, nous ramènent à nos racines et au sens profond du message de cet auteur de référence.

  Hiroshige, peintre du Japon nous livre chez Mazenod des toiles superbes dans la pure tradition japonaise, respirant la sérénité. Il manie, avec élégance, les paysages, le mont Fuji, et la ville au quotidien dans son aspect ancestral, soit l'âme du Japon.

   "Mytique Venise" de Gérard Denizeau, historien de l'art, est un beau-livre (chez Larousse) remarquable tant par la reproduction des tableaux que par la qualité du texte bien fourni à l'écriture limpide. On y découvre toute la civilisation vénitienne, à son apogée culturel  dans ses grandes heures et dans son quotidien, ce qui n'est pas courant.

   Dans ce beau-livre, rempli d'inédits, on va faire connaissance avec une partie plus intime de sa personnalité. Ceci nous éclaira sur ses engagements de femme politique de tout premier plan.

Rêver de voyages extraordinaires, "partir où personne ne part" (Brel), "Omnibus" nous le permet (si je peux me l'autoriser ...) grâce à la réédition des plus enrichissants romans de Jules Verne..

    Il n'y a pas que de la nostalgie dans ce "Sud-Ouest" vu par Labouche frères (collection "un siècle en images" chez Privat), il y a aussi un témoignage culturel de tout un pays à travers la vie de tous les jours et de tous styles, de tout milieu.


 

 

Mes nouveaux choix

     Alphonse Mucha au musée du Luxembourg mérite d'être une exposition évènement. On y découvre à côté des œuvres connues de ce maître incontesté de l'Art Nouveau des tableaux époustouflants sur des thèmes inédits. Des livres et des hors-séries ont été publiés.

   Ce portrait intime de Marguerite Yourcenar commence comme un roman. Ensuite, la narration, où on découvre l'humanité de cette personnalité,  est servie par une écriture fluide et vivante. De nombreuses photos parachèvent cette réelle impression d'intimité.


essais

     Le Danube, ce fleuve Roi qui a traversé l'Histoire et la Culture Européenne est, dans ce livre, rendu vivant par Claudio Magris avec ses personnages, à côté de ses personnalités.

   En ce centenaire de la Grande Guerre de 14-18, pour conserver la mémoire de l'ignominie des conflits armés, je resterais dans le classique avec un grand auteur de l'Académie Française, Maurice Genevoix.. Il nous en dépeint, avec humilité, le quotidien.

"Faites danser votre cerveau" est un livre pour tous. La neurobiologiste nous emmène avec elle, dans une écriture entraînante, pour développer nos capacités intellectuelles grâce à des mouvements divers et courts, dont la danse est le meilleur exemple.

  Ici, Michelle Perrot dépeint parfaitement "George Sand à Nohan". Ce livre est une preuve de plus de l'importance des lieux dans l'écriture. Dans cette atmosphère de l'époque on y découvre une femme libre, moderne ...

 Robert Badinter, on en découvrira l'homme à travers la vie de sa grand-mère maternelle Idiss. Bien que de nature réservée, il nous permet de mieux comprendre son parcours. C'est un livre humain et émouvant, à lire pour transmettre aux générations futures.

    L'économiste Daniel Cohen, en écrivant "Il faut dire que les temps ont changé", nous offre un essai fondamental avec une écriture vivante comme un roman. En dehors de toute obédience politique, il replace notre "société digitale" (celle de la "révolution de l'informatique") dans la dynamique de nos vies. Il faut lire ce livre pour mieux comprendre le monde, nous comprendre. 


Dans ce livre "La vie est plus belle en musique", culture, littérature, musique,  ne font plus q'un. Alors nous sommes tous concernés car la musique éclaire notre vie ; comme nous le montre, avec délicatesse Claire Marie Le Guay. Et, en plus, ceux qui adorent la musique, surtout classique, y découvriront des trésors inestimables.

 

   Avec son livre "Porter sa voix" Stéphane de Freitas, alors que rien ne l'y prédisposait, nous plonge dans l'éloquence. On y apprend à utiliser nos propres mots pour mieux se connaître, et donc être apte a connaitre le monde pour qu'on puisse se connaitre.

 

  Grâce à JOHN F. AVEDON, avec ces premiers entretiens, on peut appréhender l'essence même du message du Dalaî Lama et du Tibet. C'est essentiel pour tous les humains de pouvoir ainsi partager la sérénité d'un des rares hiérarques de ce monde.

 

 

Mes nouveaux choix

   Dans ce "Cabinet de curiosité sociale", notre vie sociale est mise en évidence par l'œil insolite de faits originaux, à l'image de ce qu'on nommait, avec raison, de curiosités. On est d'autant plus entraîne par cette vision inédite de notre quotidien que l'écriture  de Gérald Bronner est fluide et vivante, semblant s'adresser directement à nous.

   Raconter les mots, ceux qu'elle trouve importants. On y trouve la vie comme dans un roman. Tel est le défi jubilatoire de cette célèbre chanteuse Anne Syvestre. dans son livre "Coquelicot".

 


 Mérin Arditi, amoureux de la culture française, mais non français, peut avoir un regard neuf, lucide car non passionnel. Cultivé, et sachant se mettre à la portée de tous par un style alerte, il nous offre un livre instructif à feuilleter, à s'inspirer.

   Dans cet essai "La dernière étreinte", à la fibre romanesque, Frans de Waal nous montre toutes les sensibilités du monde animal et ébrèche la supériorité de l'espèce humaine. Il agit en ethnologue et primatologue reconnu mondialement. Il nous apprend, ainsi à mieux nous connaitre.

   Nouvelle année, donc bonne résolution ! Alors soyons sage. Justement Frédéric Lenoir vient de sortir un livre "La sagesse". Écrit avec une limpidité irrésistible, l'auteur ose même le tutoiement pour nous éclairer sur ce sujet important.


fiction

"A son image" de Laurence Ferrari chez Acte Sud : un livre bouleversant où la photographie se conjugue avec la vie, et la mort qui nous attend au détour de la route.

Avec "Capitaine" Adrien Bosc, par l'intermédiaire d'un bateau rempli de personnages hétéroclites de tous pays fuyant la guerre des années 40, il nous ramène, par l'Histoire, aux immigrés et aux questionnements d'aujourd'hui. Au "hasard" du roman on y croise une pléiade de personnalités qui ont marqué notre culture. Et, tout ceci est dynamisé par le rêve d'une écriture toute en finesse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Chien-Loup de Serge Joncour, un superbe livre ! Nos hantises et notre profonde nature sont là ; avec pour cadre le Lot. Comme quoi, un ancrage régional peut servir de base à des notions qui nous concernent tous.

 

 Dans Falco, le dernier d'A.P. Reverte,  aventure et espionnage sont les maîtres mots dans ce roman mêlant réalité et fiction dans l'Espagne de 1936. On y retrouve cet auteur maîtrisant le suspense avec une qualité littéraire inimitable..

 

  L'écriture nous happe et nous attire vers ces personnages du roman "Filles de la Mer". Par une approche inédite (la vie atypique de deux femmes en parallèle et à des époques différentes) l'auteur Mary Linn Bracht nous montre l'horreur de la 2éme Guerre Mondiale en Asie ; mais où resurgit l'espoir.

  "Je te promets la liberté" est un livre envoûtant qui nous ramène à nos tourments et à nos secrets espoirs. Ceci allié à La construction de ce roman ne peut que nous tenir en haleine.


 Suspense envoutant, famille, l'Histoire, tous les ingrédients d'un mystère sont à "L'hôtel des ombres" de Daniela Tully. Il est palpitant, instructif sur notre société et les comportements humains ! Tout ce qu'il faut pour aller voir si derrière l'hôtel il y a toujours des ombres.

   Dans le dernier Werber (la Boîte de Pandore) on y retrouve pleinement cet auteur. Le mystère plane et nous envoûte. Tous les prémices du rêve ....

 La toile du monde d'Antonin Varenne est un livre pour repeindre la vie. Dans le Paris qui se transforme lors de l'exposition universelle, on rêve de liberté. Et, en fait, comme un peintre, on y dessine la toile du monde.

  Dans "La traversée de nos rêves" Andrea Badea nous montre, certes, la tyrannie de la dictature avec le contre-point de la musique. Mais, c'est aussi un #livre sur ce besoin vital de #liberté ; et où on est à la frontière de l'amitié, de l'amour et du désir.

 Quoi de plus envoûtant que cette Histoire de l'Ordre des Templiers qui a marqué notre culture ! A découvrir ! Cet éditeur est un spécialiste de ce genre de littérature .

    William Boyle, dans "Le témoin solitaire", avec son style qui coule et colle aux personnages nous entraîne  dans leurs vies où "le naturel revient toujours au galop". Et, l'auteur sait manier l'intrigue de ce "roman noir".


   Dans "Les fureurs invisibles du cœur" john Boyne, avec sa belle écriture, nous entraine, entre pleurs et rires, dans cette fascinante Irlande où, aussi, on sait la valeur de la rédemption de l'âme.

  Avec "les heures indociles" Eric Marchal nous livre une vision de l'Angleterre du début du xxe siècle au travers de 3 personnages assez iconoclastes et emplis de modernité pour l'époque.

  En lisant "Les lionnes de Venise" on entre dans la Venise éternelle, celle où tout est permis. Dans ce roman de cape et d'épée alliant l'enquête policière et la romance, Mireille Calmel nous fait rêver au travers de faits  historiques réels.

   Voici un roman de  MR Valentini où la prose se transmute en poésie par la synesthésie des mots et la construction du texte ! Dans cette ode à la nature elle transcende le lien maternel par le destin de 3 générations de femmes rattrapées par l'Histoire.

     Par son écriture ciselée, Olivier Bleys nous entraîne, dans "Nous les vivants" vers la recherche de soi dans une sorte de parcours initiatique aux confins du Monde. Là, même la technique de nos sociétés évoluées ne nous est d'aucun secours.

 

   Avec une écriture moderne, à l'emporte-pièce mais efficace, Florent Oiseau nous dépeint dans le microcosme d'un voyage emblématique, Paris-Venise en train, les frasques, les dépravations, les incartades de notre Société.


     "Raymond Toulouse" plaira aux amoureux de cette ville, de son histoire, de sa culture et de son rugby qui lui est indissociable. L'auteur de ce roman, imprégné depuis longtemps de littérature, est spécialiste de l'histoire occitane.

  Venise dans les livres ! Avec Stabat Mater de Tiziano Scarpa on trouve l'âme vénitienne. Il y souffle un vent de liberté. Et, ici, c'est par la musique du vénitien Antonio Vivaldi, au travers d'un roman, qu'on effectue ce voyage.

"Trancher", ici on ne tranche pas la tête, on tranche avec les mots, on tranche la vie. Par la magie du roman, avec une écriture époustouflante à la 2ème personne, Amélie Cordonnier nous fait rentrer dans l'intimité de cette violence conjugale des mots, inconnue car invisible.

  "Un homme aborde une femme" est un roman de Fabienne Jacob. Dans la rue, cette merveilleuse école qui devient trop pasteurisée, la narratrice cherche,  les jeux de regards, de désirs, d'échange entre les hommes et les femmes. Elle cherche la vie.

Avec une profonde émotion sa fille a publié le dernier #livre "Un hosanna sans fin" de Jean d'Ormesson. Dans ce livre-testament, tout en finesse, il nous laisse répondre, tout en douceur, à nos questionnements sur l'existence, la vie, la mort, Dieu ...

  Avec "une rue étrange" Desmond Hogan nous livre un roman fait de souvenir, d'amitié. On est au cœur de l'âme de l'Irlande avec sa mélancolie, ses découvertes identitaires, et où "la folie ça se danse" comme le chante M Sardou.

 


  La devise "volia volnaïa", qui signifie "libre liberté", sous-tend ce livre consacré à la Russie. Elle en est énigmatique au rythme  des rivières et des immensités naturelles sibériennes, et au travers des contradictions de ce peuple d'hier à aujourd'hui.

 

 

Mes nouveaux choix

     Dans "Après la mer" la fine écriture juste et équilibrée d'Alexandre Ferraga nous transporte vers la fin de l'enfance, les problèmes d'identité surtout lorsque le père et la mère sont de deux cultures différentes. Il faut s'imprégner de la sensibilité de ce livre.

    Venise, dans la gloire du XVIé siècle se partage notre monde, l'Europe, avec sa rivale Rome. Ce roman historique "Concours pour le Paradis", avec  l'écriture limpide et entraînante de Célia Renucci, nous entraîne dans la vie de cette ville au travers de terribles arcanes et des envolées magnifiques. Ceci a pour toile de fond un concours de peinture pour le Palais des Doges et où, entre autre, s’affrontent Véronèse et Le Tintoret.

     "Des vies possibles" est une extraordinaire et captivante aventure culturelle du XVIIe siècle,. Charif Majdalani, par de courts chapitres  nous sert des flashs sur les racines culturelles européennes par le prisme de la civilisation née de l'autre côté de la Méditerranée. S'y fait jour, comme aujourd'hui, les questions identitaires.

 

    Pour ce rêve de liberté, l'insouciance de la jeunesse sera mise à rude épreuve dans cette période de l'occupation dont certains "démons" ressurgissent aujourd'hui. Ce roman ("Elle voulait voir la mer") historique  et d'aventure,  par l'écriture de Gilbert Bordes, met en évidence les caractères et les comportements. Par ailleurs, l'auteur sait nous entraîner dans une histoire haletante.


    Maître dans l'art de manier le suspense et de faire ressortir la quintessence de l'âme des lieux comme des êtres, Yasmina Khadra nous entraîne, dans ce livre "Khalil" au cœur du drame du terrorisme, des kamikazes. Et, par là, naît une question intime : qui sommes-nous ?

    Jean Rouaud, avec son écriture captivante et pertinente, nous dresse un portait de notre société et de la littérature au travers de la diversité de la rue. Le kiosque (et il est significatif que c'est le titre du livre) à journaux en est le meilleur réceptacle. D'ailleurs, l'auteur était kiosquier jusqu'à l'obtention du Prix Goncourt.

    Avec son écriture efficace l'auteure Rosella Postorino, dans La goûteuse d'Hitler nous questionne, en fait, sur la valeur de la vie, de nos engagements, sur notre désir de survie quand on côtoie la mort.

   Dans ce roman d'aventure, "La République des Pirates" de Jean-Marie Quéméner et digne des plus grandes signatures, on voit la réalité  du monde des pirates. Ces hommes libres, où les femmes tiennent gaillardement leurs places, ont leurs règles d'honneur, d'égalité (avec, comme ce marin breton de la richesse culturelle) même si ça passe par le sang.

Avec "le baiser", Sophie Brocas, dans une écriture incisive et palpitante, nous plonge dans les arcanes de la propriété des œuvres artistiques. Elle met en évidence, à des époques bien différentes la force de deux #femmes qui veulent s'émanciper.

  Les hommes peuvent-ils être comme des bêtes ? Ont-ils besoin de poésie au point que cette dernière côtoie la barbarie omniprésente ? Dans son dernier roman "Le coeur blanc", Il faut toute l' écriture précise de Catherine Poulain, et collant au cœur des personnages, pour nous faire rentrer magistralement dans ce milieu.


     Dans "Mare Nostrum", Philippe de la Génardière avec  son écriture, au lyrisme maîtrise, la structure de son roman donne toute sa place à la littérature. Celle-ci transcende notre vie, nos questionnements sur nos héritages culturels ; en clair, la réalité de notre existence.

    Avec une écriture sensible et bien rythmée, des mots sensibles Laurence Tardieu transcende les profondes dévastations quotidiennes de la disparition volontaire de sa fille. Le livre, "Nous aurons été vivants", qui tourne autour du jour où la mère croit la revoir nous pousse à toujours espérer.

   L'écriture de Simon Liberati est à l'image du peintre, le personnage principal, à la recherche de la symbiose entre classicisme et modernité. Ce roman "Occident" est un voyage

initiatique  vers la sagesse de l'art, son devoir de vérité sur la vie, ses rêves émotionnels.

 

 

 

 

    Ce qui reste de la vie des Hommes, du mauvais au bon, passe par l'art de la peinture à la littérature pour mettre en exergue le principal. Remercions Pablo Montoya qui, par son écriture fluide nous livre  avec "Tryptique de l'infamie" un roman historique et un conte philosophique..

Dans ce livre "un poisson sur la lune" la puissance de la vie, là où le suicide rode, est en fait omniprésente. Cela n'est possible que par une quête de soi ,dans un ce contexte dramatique personnel. C'est servi par l'écriture de David Vann précise, indélébile qui vous entraîne jusqu'à la fin.


jeunesse

   Miro, par sa peinture laisse libre cours à l'imaginaire et aux questionnements qui est, ici, subjugué par celui des enfants grâce au conte "Le tour du ciel" de Daniel Pennac.

      Ce livre de jeunesse "Nous avons rendez-vous" de Marie Dorléans démystifie la peur du noir par des mots adaptés aux plus jeunes. L'illustration de cet album est réaliste sans aucune surcharge. Les teintes sont douces comme l'écriture. Et, le suspense est gardé jusqu'au bout.

 


Poésie

   Les 100 poèmes de V Hugo chez Omnibus : Une manière de pouvoir s'immerger dans la poésie classique car ils ont marqué d'une manière indélébile la littérature. Pour l'apprécier, il faut les connaître.